WESSLING mise sur les abeilles

D’apparence banale et insignifiante elle se fond tellement dans le paysage que l’on y prête à peine attention : La première ruche WESSLING ne fait qu’un avec son environnement.

Saviez-vous que vous pouvez caresser les abeilles ? Jannis Drakidis (à gauche), Anna Weßling et Christopher Bocker observant les insectes au siège du Groupe, à Altenberge en Allemagne.

En installant une ruche au siège social du Groupe à Altenberge en Allemagne, WESSLING prend une nouvelle initiative en matière de protection de l'environnement et de conservation de la biodiversité.

Depuis plusieurs années déjà, WESSLING compte parmi ses collaborateurs des apiculteurs passionnés. Afin de partager leur amour du miel et des insectes avec l'ensemble du groupe WESSLING, ils ont intégré les abeilles dans leur vie professionnelle.

La ruche installée dans le pays de Münster en Allemagne a été mise en place par Jannis Drakidis, responsable de pôle et expert. Apiculteur à ses heures perdues, Jannis Drakidis s’occupe de plusieurs ruches outre-rhin. Pour l’entretien de la ruche au siège du Groupe, il bénéficie du soutien de la gérante Anna Weßling et du chef de projet Christopher Bocker. 

Une fois par semaine, les collaborateurs rendent visite aux abeilles et les soutiennent dans la construction de leur essaim. Pour ce faire ils accrochent par exemple, ce qu'on appelle des “cadres” dans la ruche. Ces derniers sont armés de fils de fer auxquels sont fixés des plaques de cire gaufrées. Le gaufrage est de forme hexagonale et présente ainsi une base d’alvéoles pour les ouvrières qui peuvent les développer plus rapidement.

Les alvéoles font office à la fois de "garde-manger" et de cellules pour le couvain : soit elles sont remplies de miel ou de pollen, soit la reine y dépose ses œufs. Ces derniers s'y développent progressivement en larves, ensuite alimentées par les abeilles dites “nourrices”" avec un mélange de miel et de pollen. Après un certain temps, les alvéoles sont recouvertes d'une pellicule de cire (ce procédé est appelé “operculation”). La larve à l'intérieur se développe ensuite en abeille. Quelques jours après l'éclosion, les jeunes abeilles assument leurs propres tâches dans la ruche et soutiennent l'expansion de la population. Ainsi, la colonie d'abeilles continue de croître et de se développer.

Grâce aux cadres, les abeilles développent leur essaim plus rapidement.

"Anna Weßling et Christopher Bocker sont tous deux de nature calme et sereine. Ils sont parfaits pour travailler avec les abeilles", s'enthousiasme Jannis Drakidis. L’excitation, le stress ou le manque de temps est immédiatement ressenti par ces insectes sensibles qui peuvent réagir en conséquence.

Au delà du calme de l’apiculteur, l’enfumoir joue un rôle majeur dans la distraction des abeilles. Contrairement aux croyances populaires, la fumée n’anesthésie pas les abeilles. Bien au contraire, elle a un effet excitant sur les insectes qui se concentrent alors totalement sur la collecte du miel et non plus sur l’apiculteur. En effet, à l’origine, les abeilles construisent leur nids dans des cavités d'arbres. Or si celui-ci prend feu, la vie de l’essaim est en danger. En collectant le miel, elles  sauvent le plus de nourriture possible pour la future reconstruction de leur nid. 

En huit ans c'est la septième ruche de Jannis Drakidis. Depuis sa jeune enfance l'apiculteur amateur est fasciné par les abeilles que son grand-père lui a fait découvrir. Depuis il  est devenu expert dans le domaine, et au travers de nombreuses anecdotes, il explique comment les insectes vivent et travaillent. Par ailleurs, il transmet sa fascination à la génération suivante en introduisant des enfants au monde de ses insectes velus.

Bien que le projet des abeilles soit né de l'enthousiasme des collaborateurs apiculteurs, WESSLING soutient activement l’élevage de ces insectes en vue du contexte écologique actuel : "Avec cette initiative, nous ne poursuivons pas l'objectif de la récolte du miel. Nous sommes davantage engagés à préserver la biodiversité, et WESSLING fait preuve d’exemplarité en matière de protection de l'environnement ", se réjouit Anna Weßling.

WESSLING Lille déménage

New building WESSLING Lille

A partir du 10 Juillet 2020 vous nous retrouvez à 300 mètres seulement de notre adresse précédente.

En savoir plus