Remise en service des installations d’eau potable après le confinement COVID-19

En France, la conséquence de la pandémie Covid-19 est la fermeture ou l’utilisation de façon restreinte d’un très grand nombre de bâtiments, tels les hôtels, les restaurants, les piscines, les installations sportives et les écoles. Cela a pour conséquence, dans les bâtiments concernés, une stagnation de l’eau potable dans le réseau.

People are exposed to drinking water every day

Le risque majeur de la stagnation de l’eau potable dans les installations est la prolifération massive de légionelles et d’autres microorganismes dans les réseaux de distribution d’eau. Pour contrer ce danger, les mesures suivantes sont à prendre en compte :

  • Maintenez, si possible, le fonctionnement des installations. Ne coupez pas l’alimentation en énergie (le refroidissement peut entraîner des fuites) et maintenez pendant cette période les pompes de circulation en marche.
  • Tous les trois jours, rincez les sorties d’eau. Dans les bâtiments, les raccords sont à rincer de bas en haut. Ouvrir au maximum les robinets d’eau chaude et d’eau froide et laisser couler l’eau présente dans les conduites pendant au moins 30 secondes.

La mise hors service d’une installation d’eau potable ne devrait être faite que lors de situations exceptionnelles et doit toujours être discutée avec l’approvisionneur en eau potable et un plombier.

L’analyse de vos eaux pour éviter le risque de contamination

Pour vérifier la qualité des eaux il faut donc procéder à des analyses microbiologiques afin de s’assurer à la fois de la potabilité et de l’absence de légionelles. Deux textes de loi y font référence :

- L’arrêté du 1er février 2010, relatif à la surveillance des légionelles dans les installations de production, de stockage et de distribution d'eau chaude sanitaire, décrit les mesures à prendre : “Dans le cas où les réseaux d'eau chaude sanitaire ne sont pas utilisés pendant plusieurs semaines, des prélèvements pour l'analyse de légionelles sont réalisés après la purge des réseaux et dans les deux semaines qui précèdent l'accueil du public.” Les prélèvements sont programmés de telle sorte que les résultats d'analyses de légionelles soient connus du directeur de l'établissement avant la réouverture. 

- L’arrêté du 21 Janvier 2010, relatif au programme de prélèvements et d'analyses du contrôle sanitaire pour les eaux de réseau de distribution. Lors de la remise en service de votre installation toutes les sorties d’eau sont à vérifier afin d’en assurer la potabilité (programme d’analyse D1).

Notre laboratoire d’analyses microbiologiques est accrédité et agréé par le ministère de la santé  (accréditation COFRAC n°1-5578, portée disponible sur www.cofrac.fr). WESSLING vous accompagne donc dans vos démarches et analyses pour écarter tout risque vis à vis des usagers.

 

Nous restons à votre disposition pour toutes vos questions.

Votre expert WESSLING

COVID-19 : Reprise progressive d'activité

laboratory technician holds a test tube in his hands

Découvrez toutes les informations sur la disponibilité de nos services et laboratoires ici.

En savoir plus