Compostabilité à domicile ou compostabilité en milieu industriel. Quelles différences ?

Emballages, masques hydratants en tissu, coques de portables, capsules de café… Le nombre d’objets du quotidien dits “compostables” est croissant. Certains sont compostables en milieu domestique et d’autres en milieu industriel. Mais quelles sont les différences ?

La réponse est simple : un produit qui a été testé en laboratoire pour une compostabilité en milieu domestique peut être ajouté au composteur personnel des consommateurs (dans le jardin ou sur le balcon par exemple). Il s’y dégradera progressivement s’il est mélangé à la matière organique présente dans le bac de compost. 
Il en fera de même si le consommateur apporte son déchet à un composteur industriel, car les conditions de décomposition du produit y sont plus favorables qu’en milieu domestique. 

L’inverse, cependant, n’est pas vrai : un produit qui a été testé et validé pour la compostabilité en milieu industriel ne peut pas automatiquement être composté en milieu domestique où les conditions de désintégration sont moins favorables (moins de chaleur notamment). Le produit doit donc être jeté soit dans les ordures ménagères, soit apporté à un centre de compostage (ou, si la communauté accepte les produits compostables en milieu industriel dans les biodéchets, le consommateur peut inclure son déchet à la collecte).

Comment savoir si un produit est compostable en milieu domestique ou industriel ? 

Les logos apposés sur les produits doivent être explicites et indiquer dans quel contexte le produit se dégradera. 
Les logos les plus connus en France sont ceux de TÜV AUSTRIA. Ils se différencient par leur visuels (voir ci-contre).
D’autres organismes de certification délivrent leur propres logos. Il peut s’agir par exemple de DIN CERTCO.
Dans tous les cas, ces logos reconnus sont gage de qualité et de respect des normes en vigueur. 

 

A noter que l’utilisation de ces logos connus n’est pas une obligation. 
Si les produits ont bien été testés selon les normes définies (voir notre article sur les normes en vigueur), le fabricant peut commercialiser un produit “compostable” dans le milieu pour lequel il aura été testé en ajoutant la mention correspondante ou un visuel qui lui est propre. 

Attention cependant, pour apporter la mention “compostable en milieu domestique” ou “compostable en milieu industriel”, les tests doivent être réalisés selon les normes définies et par un laboratoire indépendant. 

 

A propos de WESSLING : 

WESSLING réalise des tests de compostabilité dans son laboratoire français, situé en Isère. Nous sommes reconnus par TÜV AUSTRIA et DIN CERTCO, deux organismes de certifications indépendants qui ont reconnus nos compétences. 
Vous avez d’autres questions sur la compostabilité ? Vous souhaitez tester un produit ?

Contactez-nous aujourd’hui ! 

Votre contact en matière de compostabilité

Remy Reboulet

Replay webinaire : Comprendre la compostabilité !

Après avoir vu la vidéo vous saurez : Quelle est la différence entre "compostabilité" et "biodégradabilité". Comment sont réalisés les tests (les étapes, le déroulement et leurs durées). Quelles sont les normes en vigueur.

Accès à la vidéo