Légionelles dans les Tours Aéroréfrigérantes (TAR)

Les industries, établissements et institutions dotées de Tours Aéroréfrigérantes (TAR) doivent continuer à procéder aux analyses réglementaires de légionelles afin d’éviter une potentielle contamination par les légionelles, bactéries potentiellement présentes dans les eaux. 

Legionella in waterworks can be hazardous to human health

Les établissements de santé (cliniques, hôpitaux, établissements de soins) et les sites industriels (agro-alimentaires, industries chimiques, hôpitaux, cosmétiques, pharmaceutiques…) toujours en activité durant l’actuel confinement sont très souvent équipés de Tour aéroréfrigérées (TAR). Ces TAR sont notamment utilisées pour la climatisation dans le secteur tertiaire, ou pour le refroidissement dans l’industrie. Afin d’identifier une potentielle contamination par légionelles, les établissements et industriels concernés doivent procéder aux analyses régulières des eaux dans leurs TAR. En fonction de la puissance de l’installation la régularité de ces analyses varie. Dans tous les cas elles doivent être rendues sous accréditation et dans le respect de la NF T90-431 afin d’être valides.

En France, la réglementation concernant la surveillance de légionelles est détaillée dans l’Arrêté du 14 décembre 2013. Cet arrêté détaille clairement quels facteurs sont à prendre en compte et nos experts se tiennent à votre disposition pour vous renseigner et vous accompagner. 

En effet, WESSLING continue de prélever et d’analyser les échantillons d’eau dans le laboratoire d’analyses microbiologiques sur le site de Paris. Nous apportons ainsi notre soutien aux entreprises et institutions toujours en activité actuellement. En étant accrédité COFRAC* pour le prélèvement et les analyses (n°1-6579 et n°1-5578, portées disponibles sur www.cofrac.fr) WESSLING assure un résultat fiable et valable. Nous restons disponibles pour nos partenaires tout au long de cette situation inédite et au-delà. En effet, lors d’un période d’inactivité prolongée, les réseaux d’eau n’ont plus été utilisés. Le risque d’une contamination par légionelles ou d’autres bactéries est alors accru. Les établissement recevant du publique, les établissement sportifs, les piscines et autres industriels ou entreprises sont donc contraints de faire analyser leurs eaux : pour s’assurer de l’absence de légionelles mais aussi en assurer la potabilité de l’eau.

Pourquoi les légionelles sont-elles dangereuses ? 

Les légionelles sont des bactéries en forme de bâtonnet vivants dans l’eau. Lorsque l’être humain est mis en contact avec de l’eau infectée par ces bactéries, les légionelles peuvent provoquer la “légionellose”, une infection respiratoire. Elles peuvent se retrouver dans les eaux des TAR, mais aussi dans les circuits d’eau chaude sanitaire (douches).ou des systèmes d’humidification (humidificateurs d’air, brumisateurs).

„Vous avez des questions concernant les légionelles dans les TAR ? Je saurai y répondre et me tiens à votre entière disposition.“

WESSLING à ExpoBiogaz 2020

Expo Biogaz 2020

Participez à notre démonstration de la caméra de détection de fuites de gaz.

Je m'inscris